Point Brexit

« Mise à jour à la fin de l’article »

Hello tout le monde, nouvelle rubrique sur le Brexit afin de vous tenir informé de la situation, comme pour le COVID19.

Pour rappel, le Royaume Uni ne fait plus partie de l’Europe depuis le 31 janvier 2020 et la phase transitoire prendra fin très prochainement le 31 décembre 2020. A partir de là, les choses vont se corser! En ce qui me concerne je suis la situation de prêt car J’organise des évènements privés et professionnels sur Londres mais aussi des voyages. J’ai donc tout intérêt à me tenir informé et prête afin de faire face.😅

Voici les premières suppositions (de mes correspondants anglais) :

👉🏽pour un citoyen de l’Union Européenne qui vient en tant que touriste, il faudra se munir de son passeport dès le 1 er janvier 2021. La carte d’identité ne suffira donc plus. Il faudra certainement un visa comme pour les États-Unis. Celui ci sera valable 2 ans coûtera une vingtaine d’euros et permettra de rester au Royaume Uni pendant maximum 6 mois.

👉🏽si vous souhaitez partir pour y vivre, il vous faudra un visa qui sera délivré aux travailleurs qualifiés ayant un bon niveau d’anglais et un bon revenu. Il y’a encore des zones d’ombres mais nous devrions en savoir plus dans les prochains jours.

Mis à jour du 11 octobre 2020

A partir d’octobre 2021, tous les citoyens de l’Union Européenne devront se munir d’un passeport pour entrer sur le territoire britannique.

Source : Lematin.ch

modification des controles, plus de controle des personnes et des marchandises, modification de la signalétique à Gare du Nord, passeport obligatoire avec des controles aléatoires des douanes, avant et pendant le trajet. Le passeport sera pas tamponné pour les passeports européens. Vous pourrez rester 3 mois au RU sans formalités à fournir

Pour une mission ou un service rémunéré, un visa et/ou un permis de travail pourrait être exigé, en fonction de la législation en vigueur dans le pays de l’UE concerné. 

Côté britannique, on pourrait traiter les Européens comme tous les citoyens des nations dites favorisées, à savoir leur imposer un permis pour travailler mais pas pour assister à une réunion ou participer à une formation. Dans le même esprit, les ressortissants de l’UE bénéficiant d’une offre d’emploi au Royaume-Uni devront prouver une certaine maîtrise de la langue de Shakespeare, avec un niveau de salaire fixé par la loi.

Quant aux étudiants, dès janvier ils se verront exiger un visa pour tout séjour universitaire de plus de six mois au Royaume-Uni. Ils devront aussi payer des frais de scolarité plus élevés ― jusqu’à quatre fois plus en médecine ou pour certains diplômes prestigieux de troisième cycle.

Plus d’infos sur le Brexit par ici

Mise à jour du 30 décembre 2020

A quelques heures du départ définitif du Royaume Uni de l’Union Européenne, voici les nouvelles mesures:

👉🏽 Concernant les voyages touristiques et linguistiques : vous pourrez continuer à utiliser votre carte d’identité jusqu’au 31 octobre 2021. A partir de cette date le passeport uniquement sera accepté. Pour les séjours de courte durée inférieure à 3 mois, le visa ne sera pas nécessaire au-delà il sera obligatoire.

👉🏽 Concernant les voyages d’affaires, il n’y aura pas d’obligation de visa

La carte européenne d’assurance maladie ne sera plus valable, il vous faudra une assurance médicale privée. Par exemple, vous avez April International ou Chapka.

Ce qu’il faut retenir c’est que rien ne changera pour les touristes effectuant un court séjour d’un week-end par exemple, mis à part les contrôles qui seront plus renforcés.😉

Source: Le Monde

Commentaires fermés

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close